Conditions générales de vente

Conditions générales de vente avec informations aux clients

1. champ d'application
2. offres et descriptions de prestations
3. processus de commande et conclusion du contrat
4. prix et frais d'expédition
5. livraison, disponibilité des marchandises
6. modalités de paiement
7. réserve de propriété
8. garantie contre les défauts de la chose et garantie
9. responsabilité
10. enregistrement du texte du contrat
11. dispositions finales

1. domaine d'application
1.1 La relation commerciale entre gut Decision GmbH, propriétaire : Dr. Corinna Geiger, Daniel Amesberger, Vorarlberger Allee 38, 1230 Vienne (ci-après "le vendeur") et le client (ci-après "le client") est exclusivement régie par les conditions générales de vente suivantes dans leur version en vigueur au moment de la commande.

1.2 Le consommateur, au sens des présentes conditions générales de vente, est toute personne physique qui conclut un acte juridique à des fins qui, pour l'essentiel, ne peuvent être imputées ni à son activité commerciale ni à son activité professionnelle indépendante. Un entrepreneur est une personne physique ou morale ou une société de personnes dotée de la capacité juridique qui, lors de la conclusion d'un acte juridique, agit dans l'exercice de son activité professionnelle commerciale ou indépendante.

1.3 Les conditions divergentes du client ne sont pas reconnues, à moins que le vendeur n'accepte expressément leur validité.

2. offres et descriptions de prestations
2.1 La présentation des produits dans la boutique en ligne ne constitue pas une offre juridiquement contraignante, mais une invitation à passer une commande. Les descriptions de prestations dans les catalogues ainsi que sur les sites Internet du vendeur n'ont pas le caractère d'une assurance ou d'une garantie.

2.2 Toutes les offres sont valables "dans la limite des stocks disponibles", sauf mention contraire sur les produits. Par ailleurs, les erreurs demeurent réservées.

Remarque : veuillez inscrire ci-dessous les libellés de boutons qui s'appliquent.
3. processus de commande et conclusion du contrat
3.1 Le client peut sélectionner sans engagement des produits dans l'assortiment du vendeur et les rassembler dans ce que l'on appelle un panier en cliquant sur le bouton [ajouter au panier]. Dans le panier, la sélection de produits peut être modifiée, par exemple supprimée. Ensuite, le client peut passer à la conclusion du processus de commande en cliquant sur le bouton [Passer à la caisse].

3.2 En cliquant sur le bouton [commander avec obligation de paiement], le client fait une demande ferme d'achat des marchandises se trouvant dans le panier. Avant d'envoyer la commande, le client peut à tout moment modifier et consulter les données, revenir au panier à l'aide de la fonction "retour" du navigateur ou annuler l'ensemble du processus de commande. Les données obligatoires sont marquées d'un astérisque (*).

3.3 Le vendeur envoie ensuite au client un accusé de réception automatique par e-mail, dans lequel la commande du client est à nouveau mentionnée et que le client peut imprimer via la fonction "Imprimer" (confirmation de commande). La confirmation de réception automatique documente uniquement que la commande du client a été reçue par le vendeur et ne constitue pas une acceptation de la demande. Le contrat de vente n'est conclu que lorsque le vendeur a expédié ou remis le produit commandé au client dans un délai de deux jours ou a confirmé l'expédition au client dans un délai de deux jours par un deuxième e-mail, une confirmation de commande explicite ou l'envoi de la facture. L'acceptation peut également résulter d'une demande de paiement adressée par le vendeur au client et, au plus tard, de l'achèvement de l'opération de paiement. En cas d'opérations d'acceptation multiples, le moment d'acceptation le plus précoce est déterminant. Si le vendeur n'accepte pas l'offre du client dans le délai d'acceptation, aucun contrat n'est conclu et le client n'est plus lié par son offre.

3.4 Dans le cas de clients qui sont des entreprises, le délai d'expédition, de remise ou de confirmation de commande susmentionné est de sept jours au lieu de deux.

3.5 Si le vendeur permet un paiement anticipé, le contrat est conclu dès la mise à disposition des coordonnées bancaires et la demande de paiement. Si, malgré l'échéance, le paiement n'est pas parvenu au vendeur, même après une nouvelle demande, dans un délai de 10 jours calendaires après l'envoi de la confirmation de commande, le vendeur résilie le contrat avec pour conséquence que la commande est caduque et que le vendeur n'a aucune obligation de livraison. La commande est alors réglée sans autre conséquence pour l'acheteur et le vendeur. Une réservation de l'article en cas de paiement anticipé est donc effectuée pour une durée maximale de 10 jours calendaires.

4. prix et frais d'expédition
4.1 Tous les prix indiqués sur le site Internet du vendeur s'entendent TVA légale en vigueur comprise.

4.2 En plus des prix indiqués, le vendeur facture des frais d'expédition pour la livraison. Les frais d'expédition sont clairement indiqués à l'acheteur sur une page d'information séparée et dans le cadre du processus de commande.

5. livraison, disponibilité de la marchandise
5.1 Si un paiement anticipé a été convenu, la livraison a lieu après réception du montant de la facture.

5.2 Si la livraison de la marchandise échoue par la faute de l'acheteur malgré trois tentatives de livraison, le vendeur peut résilier le contrat. Le cas échéant, les paiements effectués seront immédiatement remboursés au client.

5.3 Si le produit commandé n'est pas disponible parce que le vendeur n'est pas approvisionné en ce produit par son fournisseur sans qu'il y ait faute de sa part, le vendeur peut résilier le contrat. Dans ce cas, le vendeur informera immédiatement le client et lui proposera, le cas échéant, la livraison d'un produit comparable. Si aucun produit comparable n'est disponible ou si le client ne souhaite pas la livraison d'un produit comparable, le vendeur remboursera immédiatement au client les contreparties déjà fournies, le cas échéant.

5.4 Les clients sont informés des délais de livraison et des restrictions de livraison (par exemple, limitation des livraisons à certains pays) sur une page d'information séparée ou dans la description du produit concerné.

5.5 Dans le cas de clients qui sont des entreprises, le risque de perte ou de détérioration accidentelle de la marchandise est transféré à l'acheteur dès que le vendeur a livré la marchandise à l'expéditeur, au transporteur ou à toute autre personne ou institution chargée de l'expédition ; les dates et délais de livraison indiqués ne sont pas des dates fixes, sous réserve de promesses et d'accords contraires.

5.6 Le vendeur n'est pas responsable des retards de livraison et de prestation dus à des cas de force majeure et à des événements imprévisibles qui rendent la livraison beaucoup plus difficile ou impossible pour le vendeur, même si des délais et des dates fermes ont été convenus, vis-à-vis des clients qui sont des entreprises. Dans ce cas, le vendeur est en droit de reporter la livraison ou la prestation de la durée de l'empêchement, plus un délai de démarrage raisonnable. Le droit de reporter le délai s'applique également aux clients qui sont des entreprises en cas d'événements imprévisibles qui affectent l'entreprise d'un fournisseur et qui ne sont imputables ni à ce dernier ni au vendeur. Pendant la durée de cet empêchement, le client est également libéré de ses obligations contractuelles, notamment de paiement. Si le retard n'est pas acceptable pour le client, celui-ci peut résilier le contrat par une déclaration écrite après un délai raisonnable qu'il aura fixé ou après avoir consulté le vendeur d'un commun accord.

6. modalités de paiement
6.1 Le client peut choisir parmi les modes de paiement disponibles dans le cadre et avant la fin du processus de commande. Les clients sont informés des moyens de paiement disponibles sur une page d'information séparée.

6.2 Si le paiement est possible par facture, le paiement doit être effectué dans les 30 jours suivant la réception de la marchandise et de la facture. Pour tous les autres modes de paiement, le paiement doit être effectué à l'avance et sans déduction.

6.3 Si des prestataires tiers sont chargés du traitement des paiements, par exemple Paypal, leurs conditions générales de vente s'appliquent.

6.4 Si l'échéance du paiement est fixée selon le calendrier, le client est déjà en retard par le non-respect de l'échéance. Dans ce cas, le client doit payer les intérêts de retard légaux.

6.5 L'obligation du client de payer des intérêts de retard n'exclut pas la revendication par le vendeur d'autres dommages dus au retard.

6.6 Le client ne dispose d'un droit de compensation que si ses contre-prétentions ont été constatées judiciairement par décision ayant acquis force de chose jugée ou si elles ont été reconnues par le vendeur. Le client ne peut exercer un droit de rétention que dans la mesure où les prétentions résultent de la même relation contractuelle.

7. réserve de propriété
Les marchandises livrées restent la propriété du vendeur jusqu'à leur paiement intégral.
Pour les clients qui sont des entrepreneurs, les dispositions suivantes s'appliquent en complément : le vendeur se réserve la propriété de la marchandise jusqu'au paiement intégral de toutes les créances résultant d'une relation commerciale en cours ; l'acheteur est tenu, tant que la propriété ne lui a pas été transférée, de traiter la chose achetée avec soin. Il est notamment tenu de l'assurer suffisamment, à ses frais, contre le vol, l'incendie et les dégâts des eaux, à la valeur à neuf, dans la mesure où cela est approprié ou usuel dans la branche. Si des travaux de maintenance et d'inspection doivent être effectués, l'acheteur doit les réaliser à ses frais et en temps voulu. Le traitement ou la transformation de la marchandise sous réserve de propriété par le client est toujours effectué pour le vendeur. Si la marchandise sous réserve de propriété est transformée avec d'autres objets n'appartenant pas au vendeur, le vendeur acquiert la copropriété de la nouvelle chose au prorata de la valeur de la marchandise sous réserve de propriété par rapport aux autres objets transformés au moment de la transformation. Pour le reste, les mêmes dispositions que pour la marchandise sous réserve de propriété s'appliquent à la chose créée par transformation. Le client cède également la créance destinée à garantir les créances à son encontre qui résultent de l'association de la marchandise sous réserve de propriété avec un bien immobilier à l'encontre d'un tiers. Le client doit immédiatement signaler toute intervention de tiers sur les biens dont le vendeur est propriétaire ou copropriétaire. Les frais d'une action en tierce opposition ou les frais d'une libération extraprocédurale résultant de telles interventions sont à la charge du client. Le client est autorisé à revendre la marchandise sous réserve de propriété dans le cadre de la marche normale des affaires. Le client cède au vendeur, à titre de garantie, l'intégralité des créances résultant de la revente ou de tout autre motif juridique concernant la marchandise sous réserve de propriété (y compris tous les soldes de comptes courants). Le vendeur autorise le client, à titre révocable, à recouvrer les créances cédées au vendeur pour son compte et en son propre nom. Cette autorisation de prélèvement peut être révoquée si le client ne remplit pas correctement ses obligations de paiement. Le vendeur s'engage à libérer les garanties auxquelles il a droit à la demande du client, dans la mesure où leur valeur de vente totale dépasse de plus de 10% (de plus de 50% en présence d'un risque de réalisation) la somme de toutes les créances encore ouvertes du vendeur résultant de la relation commerciale. Le choix des sûretés à libérer incombe au vendeur. Avec le remboursement de toutes les créances du vendeur résultant des opérations de livraison, la propriété de la marchandise sous réserve de propriété et les créances cédées sont transférées à l'acheteur. Le choix des sûretés à libérer incombe au vendeur.

8. garantie pour les défauts matériels et garantie
8.1 Sous réserve des dispositions suivantes, la garantie (responsabilité pour les défauts) est déterminée par les dispositions légales.

8.2 Les marchandises livrées par le vendeur ne sont couvertes par une garantie que si celle-ci a été expressément accordée. Les clients sont informés des conditions de garantie avant d'entamer le processus de commande.

8.3 Si le client est une entreprise, il est tenu d'examiner immédiatement la marchandise, sans préjudice des obligations légales de réclamation, et de signaler par écrit au fournisseur les défauts matériels visibles sans délai, au plus tard dans les deux semaines suivant la livraison, et les défauts matériels non visibles sans délai, au plus tard dans les deux semaines suivant leur constatation. Les écarts de qualité, de poids, de taille, d'épaisseur, de largeur, d'équipement, de motifs et de couleur, qui sont courants dans le commerce et admissibles conformément aux normes de qualité ou qui sont minimes, ne sont pas considérés comme des défauts.

8.4 Si le client est une entreprise, le choix se porte sur la réparation ou la livraison ultérieure de la marchandise défectueuse par le vendeur.

8.5 Sans préjudice des dispositions relatives à la responsabilité des présentes CGV, les défauts matériels se prescrivent en principe un an après le transfert des risques pour les clients qui sont des entrepreneurs, à moins que des délais plus longs ne soient impérativement prescrits en vertu de la loi, notamment en cas de dispositions spéciales relatives au recours de l'entrepreneur. Pour les marchandises d'occasion, la garantie des clients qui sont des entrepreneurs est exclue.

8.6 Si le client, qui est une entreprise, a intégré la chose défectueuse, au sens de l'article 439 alinéa 3 du Code civil allemand, dans une autre chose ou l'a fixée à une autre chose, conformément à sa nature et à l'usage auquel elle est destinée, le vendeur n'est pas tenu, sauf convention expresse et sans préjudice des autres obligations de garantie, de rembourser au client, dans le cadre de l'exécution ultérieure, les dépenses nécessaires à l'enlèvement de la chose défectueuse et à l'installation ou à la fixation de la chose réparée ou livrée sans défaut. En conséquence, le vendeur n'est pas non plus tenu de rembourser les dépenses engagées pour l'enlèvement du bien défectueux et l'installation ou la pose du bien réparé ou livré sans défaut dans le cadre d'un recours exercé par le client dans le cadre de la chaîne de livraison (c'est-à-dire entre le client et ses clients).

9 Responsabilité
9.1 Les exclusions et limitations de responsabilité suivantes s'appliquent à la responsabilité du vendeur en matière de dommages et intérêts, sans préjudice des autres conditions légales d'exercice des droits.

9.2 La responsabilité du vendeur est illimitée dans la mesure où la cause du dommage est intentionnelle ou résulte d'une négligence grave.

9.3 En outre, le vendeur est responsable de la violation par négligence légère d'obligations essentielles dont la violation compromet la réalisation de l'objectif du contrat ou de la violation d'obligations dont l'exécution permet la bonne exécution du contrat et dont le client attend régulièrement le respect. Dans ce cas, le vendeur n'est toutefois responsable que des dommages prévisibles et typiques du contrat. Le vendeur n'est pas responsable de la violation par négligence légère d'autres obligations que celles mentionnées dans les phrases précédentes.

9.4 Les limitations de responsabilité susmentionnées ne s'appliquent pas en cas d'atteinte à la vie, à l'intégrité physique ou à la santé, en cas de défaut après prise en charge d'une garantie pour la qualité du produit et en cas de défauts dissimulés dolosivement. La responsabilité selon la loi sur la responsabilité du fait des produits n'est pas affectée.

9.5 Dans la mesure où la responsabilité du vendeur est exclue ou limitée, ceci s'applique également à la responsabilité personnelle des salariés, des représentants et des auxiliaires d'exécution.

10. sauvegarde du texte du contrat
10.1 Le client peut imprimer le texte du contrat avant de passer sa commande au vendeur, en utilisant la fonction d'impression de son navigateur à la dernière étape de la commande.

10.2 Le vendeur envoie en outre au client une confirmation de commande avec toutes les données de la commande à l'adresse e-mail qu'il a indiquée. Avec la confirmation de commande, ou au plus tard lors de la livraison de la marchandise, le client reçoit en outre une copie des CGV avec les informations sur le droit de rétractation et les indications sur les frais d'expédition ainsi que les conditions de livraison et de paiement. Si vous vous êtes enregistré dans notre boutique, vous pouvez consulter les commandes que vous avez passées dans votre profil. En outre, nous enregistrons le texte du contrat, mais nous ne le rendons pas accessible sur Internet.

10.3 Les clients qui sont des entrepreneurs peuvent recevoir les documents contractuels par e-mail, par écrit ou par référence à une source en ligne.

11. dispositions finales
11.1 Si l'acheteur est un entrepreneur, le lieu d'exécution est, sous réserve d'autres accords ou de dispositions légales contraignantes, le siège du vendeur, tandis que le tribunal compétent est celui du siège du vendeur si le client est un commerçant, une personne morale de droit public ou un fonds spécial de droit public ou si l'acheteur n'a pas de tribunal compétent général dans le pays du siège du vendeur. Le vendeur se réserve le droit de choisir un autre lieu de juridiction admissible.

11.2 Dans le cas d'entreprises, le droit de la [République fédérale d'Allemagne / République d'Autriche] s'applique, à l'exclusion de la Convention des Nations Unies sur les contrats de vente internationale de marchandises, tant qu'aucune disposition légale contraignante ne s'y oppose.

11.3 La langue du contrat est l'allemand.

11.4 Plate-forme de la Commission européenne pour le règlement en ligne des litiges (OS) pour les consommateurs : http://ec.europa.eu/consumers/odr/. Nous ne sommes pas disposés à participer à une procédure de règlement des litiges devant un organisme de conciliation des consommateurs et n'y sommes pas obligés.